31-Jan-20
example_image

Ce jeudi 30 janvier, Mme Sandra RIEHL professeur-documentaliste et M. Jérôme BERNUSSOU professeur d’Histoire-Géographie en collaboration avec le CCFG ont organisé au CDI un échange avec les élèves de premières (spécialité Histoire Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques). Repartis en deux groupes, les élèves ont participé successivement aux deux ateliers au CDI et dans la grande salle de réunion.

Le premier atelier ‘’l’ataya-idée’’ faisait référence au débat des jeunes qui souvent autour du thé dans les quartiers parlent de diverses sujets.  L’atelier ‘’le débat mouvant’’ est un exercice d'Éducation à la Citoyenneté et Solidarité Internationale.  Un thème est proposé et les participants sont invités à se déplacer dans l'espace dédié pour se positionner dans un camp :

  • « Ca me choque mais je l'accepte »,
  • « Ça me choque et je ne l'accepte pas »,
  • « Ça ne me choque pas et je l'accepte »,
  • « Ça ne me choque pas mais je ne l'accepte pas ».

Dans les deux ateliers, les élèves ont débattu sur des thèmes comme les réseaux sociaux, la polygamie, le mariage forcé, l’égalité entre Homme et Femme aussi l’homosexualité.  Cet exercice amène l’élève à exprimer son point de vue de manière verbale et non-verbale sur des sujets polémiques. Il permet aussi aux participants de débattre avec bienveillance et tolérance sur des sujets dits clivants. La bonne communication est le but visé comme l’a rappelé M.Parrot chef de l’équipe de la Compagnie Bouche d'Air, association de production de spectacles de théâtre créée en 2009 animatrice des ateliers.  

Cet évènement a eu lieu dans le cadre de ‘’la Nuit des Idées’’, évènement annuel mondial célébrant la circulation des idées entre les pays, les cultures, les disciplines et les générations. Pour cette troisième édition organisée par le Centre Culturel Franco-Guinéen, le thème « Etre Vivant » plaçait au cœur de l'événement les questions des équilibres écologiques et de la relation de l'homme au monde.

 

 


Lu 133 fois