16-Jan-20
example_image

Le ministère de l’éducation nationale définit le décrochage comme un processus qui conduit un jeune en formation initiale à se détacher du système de formation jusqu’à le quitter avant d’avoir obtenu un diplôme. Pour limiter ce phénomène au lycée Albert Camus de Conakry, un groupe de prévention du décrochage scolaire est mis en place depuis le début de l’année scolaire 2019-2020.

 Toutes les deux semaines, ce groupe de suivi et d’évaluation se réunit pour étudier les élèves susceptibles d’être touchés par le phénomène, afin d’apporter des mesures alternatives à l’exclusion scolaire des élèves.

Ce groupe est piloté par le proviseur, il est assisté par le proviseur-adjoint, le directeur du primaire, les deux CPE, l’infirmière et la psychologue scolaire.

A partir des absences et des retards des élèves, ils essaient ensemble de mettre en œuvre des moyens permettant de résoudre des difficultés d’apprentissage repérées au cours de la semaine et de proposer aux élèves et à leur famille des solutions pour éviter le décrochage scolaire. Ils s’appuient également sur le retour des professeurs et l’attitude des élèves face au travail en classe comme à la maison.