12-Feb-20
example_image

Le latin, une langue morte ? Certainement pas pour les collégiens du LAC !

Cette année, nos latinistes de 5e et de 3e participent à un vaste projet inter-établissements intitulé « EPISTULAE » (signifiant « courriers », en latin), impulsé par l’association Arrête ton char, qui promeut les langues anciennes : pas moins de 15 000 élèves latinistes et hellénistes dans plus de 20 pays différents sont inscrits à cette troisième édition !

Cette action promeut l’écriture et l’échange en latin. Encadrés par leurs professeurs, les groupes de 5e et de 3e viennent ainsi d’envoyer une première carte postale à l’intention de leurs correspondants respectifs, issus des établissements scolaires suivants : le Lycée Français d'Irlande (Dublin), le collège François Rabelais de Blois (France), et le collège Les Castors de Bagnac-sur-Célé (France).

 

A la faveur des Saturnales (les fêtes de fin d’année romaines, en décembre-janvier), la période était en effet idéale pour se présenter (soi, sa famille, sa maison, son école, ses loisirs, etc.) intégralement dans la langue de Cicéron, et se souhaiter une belle année !

 

Dépoussiérer la discipline, redonner goût à la correspondance écrite à l’heure des nouvelles technologies, chercher à faire plaisir à l’autre et s’ouvrir à d’autres horizons, inviter par des rencontres motivantes à acquérir du vocabulaire en latin, à approfondir ses compétences linguistiques et à s’immerger dans la civilisation romaine par des recherches personnelles sont autant d’objectifs que les professeurs prêtent à cet échange.

Quelques petites surprises (autocollants avec locutions latines célèbres, belles affiches exclusives pour la classe de latin et autres « goodies ») ont été offertes par l’association Arrête ton char pour faire patienter nos élèves, mais leur hâte de recevoir leur toute première carte postale de l’année est à son comble ! Ces courriers tant attendus sont en cours d’acheminement et devront leur parvenir très bientôt.

Sera échangé en mars-avril un second lot de cartes postales, visant cette fois-ci à mettre en valeur le patrimoine antique autour des élèves, mais n’en disons pas plus… A suivre !


Lu 84 fois